Place à l’hypercollaboration !

Les équipes d’aujourd’hui sont adeptes de l’hypercollaboration : elles passent sans cesse d’une activité à l’autre et leurs membres se renvoient la balle en permanence. S’inspirant du design thinking et des méthodologies agiles, ces équipes s’adonnent à des rituels tels que les brainstormings, les pitchs, les points quotidiens ou encore les sprints.

La nature même de leur travail les oblige à se déplacer dès qu’elles changent d’activité ou de mode de travail afin de trouver l’espace et les interlocuteurs adéquats. Et si, au lieu de devoir chercher le lieu idéal pour se concentrer ou collaborer, elles avaient la possibilité de rester au même endroit et de réagencer le mobilier pour adapter l’espace à leurs besoins ?

ADAPTER L’ESPACE AU GRÉ DES BESOINS
Découvrez comment créer des quartiers collaboratifs dynamiques qui permettent aux équipes et aux individus de reconfigurer leur espace en quelques minutes.

LIRE L’ARTICLE

En 2017, afin de comprendre les attentes et les besoins des collaborateurs vis-à-vis de leur environnement de travail, les chercheurs de Steelcase ont observé le fonctionnement d’équipes créatives et pluridisciplinaires en Amérique du Nord, en Europe et au Moyen-Orient. Ils ont découvert qu’une finalité commune, un sentiment de cohésion et une identité forte étaient la clé de leur succès.

D’après les chercheurs de Steelcase, voici comment les entreprises peuvent permettre à leurs équipes d’exceller :

CRÉER UN ESPACE DÉDIÉ
Le rôle de cet espace ne se limite pas à la simplification des processus, il intègre également la dimension humaine du travail.

Un espace adéquat : l’environnement de travail de l’équipe doit être en adéquation avec ses pratiques et son mode de fonctionnement.
Un climat positif : le travail collectif favorise le sentiment d’appartenance, la cohésion et la confiance.
Un peu de légèreté : la fantaisie aide à remettre en question certains concepts en stimulant l’imagination et en donnant naissance à des approches nouvelles.